Audit et expertise en technique du bâtiment

Expertise technique du bâtiment

Propriétaires, acquéreurs et investisseurs sont de plus en plus attentifs à la qualité de leur bien. À savoir, malfaçon, fissures, fondations, infiltrations, isolation thermique, affaissement, moisissure, condensation, installation électrique infiltration, etc. Nombreux sont les désordres qui peuvent amener les gens à faire intervenir un expert en bâtiment. Le rôle d’un expert en bâtiment consiste à évaluer les risques ainsi que son impact financier. Il peut également déterminer l’origine des dégâts qui sera utile pour trouver des solutions de manière efficace. Les expertises techniques peuvent être aussi très utiles lors d’une acquisition afin de donner un aperçu à l’acquéreur sur l’état général du bien immobilier. En effet, même en bon état, un bien immobilier peut présenter de mauvaises surprises. Alors pour être sûr que le bien en question est à la hauteur de vos attentes, pensez à l’audit et l’expertise technique du bâtiment. Cette démarche n’est jamais de trop.

En quoi consistent l’audit et l’expertise technique du bâtiment ?

Même si à première vue, le bien vous semble irréprochable ou que vous ayez constaté quelques malfaçons, seul l’audit et l’expertise du bâtiment peuvent le confirmer de manière exacte. L’audit et l’expertise technique consistent à la mise en œuvre de processus de recherche, d’analyse et d’évaluation techniques afin qu’acheteur, occupant ou financeur potentiel puisse porter un jugement réel sur les caractéristiques du bien. Généralement, un bien immobilier présente souvent quelques défaillances majeures ou pas susceptibles de causer un grand dégât dans l’avenir. Un examen approfondi d’un pro permet de déterminer si le problème nécessite une intervention. Il peut anticiper également le coût à investir pour la répartition. Après avoir analysé les aspects juridiques et techniques du bâtiment sur place, il vous établira un diagnostic qui permettra de rendre de nombreuses conclusions assorties d’une réaction concernant l’état de l’immeuble. Vu l’importance de l’enjeu, cet audit technique doit être réalisé par un expert reconnu tel que aj2cglobeexpert.fr. Sachant qu’à l’issue du diagnostic de l’expert, un rapport officiel engage tous les travaux. Durant toute la démarche, confiez-vous à un expert qui saurait vous accompagner et met à votre disposition des experts en technique du bâtiment.

Quelle est l’utilité d’un audit et expertise technique ?

Un audit et expertise permettent donc de mieux comprendre votre immeuble si vous êtes propriétaire. Si vous êtes sur le point d’acheter un bien immobilier, l’expertise vices cachés vous permet d’obtenir la valeur exacte du bien. C’est donc un levier important dans la négociation de votre achat qui serait susceptible de baisser le prix. Grâce à ce diagnostic minutieux, vous éviteriez ainsi les mauvaises surprises.

En revanche, si vous souhaitez investir malgré la connaissance de cause, l’audit et l’expertise technique du bâtiment vous serez également de très grandes utilités. C’est un excellent moyen de planifier les travaux à court, moyens ou à long terme. Ainsi, vous serez en mesure de prendre des décisions qui y seront associées. Vous avez la carte en main pour anticiper les démarches, les budgets, les travaux selon l’urgence à traiter. Ces estimations vous permettent également de sélectionner le prestataire que vous jugeriez compétent.

Audit et expertise technique du bâtiment : ce qu’il faut vérifier

Qu’il s’agisse d’un achat, vente ou location, une étude sur différents points est nécessaire. En effet, un diagnostiqueur immobilier doit repérer quelles sont les anomalies qui pourraient déstabiliser le bâtiment. Pour ce faire, 4 points sont à revoir absolument. D’abord les fissures. Une simple fissure superficielle est sans conséquence. Toutefois, s’il est plus profond, une analyse s’impose. Un l’expert possède toutes les compétences nécessaires pour déterminer les causes et le degré de gravité des fissures. Il peut ainsi déterminer s’il s’agit d’une fissure des sols, de fondation, de superstructure, ou d’un revêtement de façade, puis l’infiltration. Il doit déterminer également la source d’humidité du bâtiment qui pourrait être une infiltration par des fissures, des toitures ou des ventilations. Les affaissements sont aussi à vérifier. C’est une situation qui peut être très grave, car elles risquent de mobiliser une maison.