Faire appel aux prestations d’un bureau de contrôle technique en bâtiment

Contrôle technique bâtiment

Pour certains types de travaux, en plus des autres techniciens du bâtiment, un bureau de controle batiment technique doit être désigné. Le bureau de contrôle représenté par le personnel de contrôle technique procède à des inspections régulières ou irrégulières du projet, en fonction des tâches qui lui sont confiées.

Le rôle du contrôleur technique lors de la phase de conception

Le responsable technique a pour mission de prévenir les différents aléas techniques pouvant être rencontrés dans la réalisation des travaux. Il intervient à la demande du client et exprime ses avis sur des questions techniques dans le cadre du contrat y afférent. Ses avis sont notamment liés à la structure solide et à la sécurité du personnel.

Dans la phase de conception, le controle technique construction vérifiera strictement tous les règlements techniques du projet. Cette inspection porte sur l’ensemble des documents rédigés lors du processus de conception du projet (instructions de calcul, plans, instructions, etc.). Le contrôleur technique analyse les risques qui surviennent à chaque étape de la conception structurelle. Il doit se soucier du terrain et des modifications du sol. Le cas échéant, il attire l’attention des propriétaires et des chefs de projet sur la nécessité d’une recherche géotechnique. Après son analyse, le directeur technique émettra des avis techniques pour attirer l’attention des clients afin d’éviter tout risque technique. Avant de lancer le processus de consultation de l’entreprise de construction, celle-ci adressera un premier rapport à l’autorité contractante, qui rendra compte de ses activités, en particulier de ses avis. Le tout sera bien sûr sous la supervision de spécialistes en coordination sps.

L’expertise est-elle une obligation ?

Souvent, faire appel aux services d’un controleur technique batiment est obligatoire. Pour bénéficier d’une assurance dommages structurel, la recherche en génie géotechnique est indispensable pour les compagnies d’assurance. Si vous souhaitez installer l’ANC, vous devez effectuer des recherches sur l’assainissement des sols. En fait, celui-ci doit être joint au document que vous soumettez au Service Public de Santé Non Collectif (SPANC). Ensuite, le bureau de controle technique batiment doit soumettre une licence.

En fonction du projet parrainé, l’architecte peut décider de ne pas faire appel à une société de conseil, car il estime disposer de compétences suffisantes. Par conséquent, selon la situation, il jugera par lui-même s’il est nécessaire de faire appel à un expert. Veuillez noter que lorsque l’architecte décide de faire appel à un bureau d’étude, celui-ci sera responsable de tous les vices. L’architecte assumera toutes les tâches effectuées par le BE !

Toutefois, n’hésitez pas à demander leur avis :

  • Si vous souhaitez construire une maison neuve et donc vous assurer du respect de la RT2012.
  • Si avez-vous besoin d’installer un système d’assainissement non collectif.
  • Dans le cadre d’un projet de construction ou d’agrandissement, vous aurez besoin des conseils du bureau géotechnique.

Comment choisir un contrôleur technique ?

Le client privé est libre de choisir le contrôleur technique qu’il souhaite. Le pouvoir adjudicateur public visé dans la directive communautaire 2014/24/UE du 26 février 2014 et le pouvoir adjudicateur privé qualifié d’institution de droit public peuvent suivre une procédure régulière sans inclure un montant inférieur de taxe sur la valeur ajoutée. Au-delà de ces seuils, il devra choisir une procédure de mise en concurrence formelle (appel d’offres ou procédure de concours négocié).

Compte tenu de sa fonction, le contrôleur doit avoir de solides compétences techniques dans le domaine de l’immobilier, et doit avoir une connaissance approfondie des lois et règlements. Pour mener à bien la tâche, il doit faire preuve de solides capacités d’analyse et d’écoute, mais au vu des nombreux aspects à surveiller, il doit avoir d’autres qualités dont le sens de l’organisation et la rigueur. En raison de ses excellentes qualités relationnelles, il doit rencontrer de nombreuses parties prenantes afin de s’adapter à chacune de ces parties prenantes.