Comment choisir une bétonnière ?

Les travaux de malaxage de ciment avec du sable ou des gravillons demandent l’utilisation d’une bétonnière. Cette machine vous épargne la préparation à la main de la préparation du mortier ou du béton avant de le couler. Elle est indispensable pour différentes constructions pour couler les fondations, les dalles ou tout ce qui est armature en béton. Vous reconnaissez les bétonnières par les éléments qui les composent. Ce sont le châssis, le volant, le moteur et la cuve. Elles sont parfois munies de couronne et de roues pour les gros chantiers. D’ailleurs, ce sont de types et modèles plus ou moins grands. Si vous voulez acheter votre propre outil à gâcher le béton, quelques conseils peuvent vous être utiles.

Choisir une bétonnière électrique

Pour acheter une machine à préparer le gâchage de béton, une bétonnière électrique attire l’attention parce qu’elle est la plus courante. Elle est moins chère et utilisable dans un espace restreint. Sa capacité est réduite, son poids léger, elle est également très maniable. Le chantier qui n’a qu’un seul projet de maçonnerie préfère ce modèle électrique léger et à démarrage rapide. Vous n’avez pas besoin d’un entretien régulier, de carburant ou d’huile pour la faire démarrer. Chez les boutiques spécialisées, la version mini de cette machine est à prix abordable. Toutefois, il n’y a pas que des avantages puisque la machine a ses inconvénients. En effet, elle n’est pas faite pour une utilisation prolongée quand elle fonctionne à l’électricité. L’alimentation électrique a besoin d’accessoires qui s’accordent bien à l’emploi du matériel. En principe, les normes en vigueur sont strictes sur les conditions d’utilisation en milieu humide. Autrement, ce type de machine devient dangereux pour l’utilisateur. Les précautions sont le port de gants et des chaussures de sécurité, de ne mélanger que du sable, des graviers ou de la chaux. Il est strictement recommandé de ne pas introduire les mains dans la cuve. Quoi qu’il en soit, vous pouvez vous rendre sur materiel-du-pro.fr pour découvrir le modèle idéal adapté à la nature de vos travaux de chantier.

L’utilité d’un modèle thermique

Référez-vous à ses avantages puisque la machine peut être fonctionnelle à n’importe quel endroit pourvu qu’il y ait assez de carburant pour un moteur qui fonctionne avec de l’essence. Elle n’a pas besoin de courant électrique ou de groupe électrogène pour fabriquer le béton. Son autonomie fait de cette machine un matériel essentiel dans des endroits enclavés. Elle est réputée robuste, puissante, convient parfaitement aux gros chantiers et peut produire une grande quantité de gâchée de béton. Pour les déplacements plus ou moins éloignés, attelez le matériel à l’arrière de la voiture s’il n’y a plus assez de place à l’intérieur. Les pneus gonflables lui permettent d’être tractable. L’inconvénient est que ce type et modèle d’objet ne peut être utilisé qu’à l’extérieur à cause du bruit et du gaz qu’il émet régulièrement pour affecter l’air respirable de la salle. En temps froids, le chauffage du moteur est important avant de le mettre à l’œuvre afin qu’il ne rate pas au cours de son utilisation. Malgré tout, la bétonnière thermique reste incontournable puisque ces différents encombrements sont négligeables face aux avantages qu’elle procure.

Choisir en fonction de sa taille et son volume

Le choix d’une machine à fabriquer du béton dépend de plusieurs critères et dépend généralement en fonction de son mode de fonctionnement. Cependant, d’autres éléments entrent en ligne de mire de votre choix. Le volume de l’appareil est ainsi important parce qu’il peut être à l’origine de votre choix. La capacité de malaxage de la machine dépend alors de son volume pour contenir telle ou telle quantité de béton. Le volume de votre machine vous permet d’évaluer combien de kilos de ciment, de sable, de chaux et de gravillons faut-il dépenser ? Quant à la taille de la cuve, ce sont les modèles qui sont préoccupants. Cette cuve est parfois de petite ou de grande taille. Le châssis, la couronne et les roues sont des éléments non négligeables avant de lancer votre projet d’achat de bétonnière. Après chaque utilisation, il est important de rincer abondamment la cuve à grande eau pour que les débris de ciment ne collent pas à la paroi en séchant.

Choisir en fonction de son usage

Il est évident que vous sachiez à quel usage votre bétonnière est destinée. Le projet que vous avez tant préparé définit la description de votre outil de travail. Cela peut être un usage ponctuel avec un seul projet qui ne nécessite qu’une infime quantité de 60 à 120 litres de béton. Ce n’est qu’un indice pour compléter le choix à faire. Si l’usage de la machine doit être fréquent, vous avez besoin d’elle pour être utilisée dans plusieurs chantiers et dans des endroits où il y a de l’électricité ou d’un générateur de courant. Dans ce cas, le volume de travail de l’équipement doit augmenter, en fonction des besoins des chantiers. Dans le cas d’un usage régulier et soutenu, ce genre de matériel tourne à plein régime durant une journée entière et pendant 5 jours sur 7. La cuve est d’autant plus grande que les besoins se font importants. L’usage intensif et régulier de la machine est alors un des critères de choix déterminant.